• Morgane

Mon programme de remise en forme post partum (partie 1+ kit à imprimer)

Mis à jour : 26 mars 2020



(Attention ! Je ne fais pas la promotion de la minceur dans cet article mais je vais vous parler de mon ressenti face à ma grossesse, la vision de mon corps et de mes propres objectifs. Chaque femme est unique et vit différemment sa grossesse et son "4ème trimestre".)

J'ai vécu une seconde grossesse parfaite. J'ai été cajolé par mes proches et mon fiancé. Vraiment c'était génial. Bien sûr j'aurais aimé être plus active, pouvoir continuer le sport pendant ces 9 mois mais je ne m'en sentais pas capable physiquement alors je ne me suis pas forcée et SURTOUT je n'ai pas culpabilisé. Je savais que j'allais prendre du poids et étrangement , je le vivais super sereinement.


Cependant vers la fin de ma grossesse, les choses ce sont gâtées, je n'avais pas du mal à m'accepter mais physiquement parlant, les gestes du quotidien devenaient de plus en plus difficiles. J'étais très vite essoufflée, je me sentais très lourde, je souffrais du dos et mes problèmes de circulation ajoutés à ma rétention d'eau me faisaient vraiment mal aux jambes. Bref, j'avais l'impression d'être en mauvaise santé.


Notre fils est né en décembre et l'accouchement ne s'est pas passé comme je l'avais imaginé. Nous avons dû avoir recours à une césarienne après 1 jour et demi de travail (oui oui c'est possible!). Une fois rentrés à la maison, je me suis vraiment sentie diminuée et surtout j'avais super mal. Les premières semaines ont été assez difficiles car je ne pouvais pas faire grand chose. Nous avons bien attendu que Malo ait 3 semaines pour que je puisse enfin sortir me balader en poussette.


Mais ce qui m'a le plus touché moralement, c'était de voir mon ventre et mon nombril tout déformé. J'ai eu l'impression d'être encore enceinte de 6 mois pendant les 3 premières semaines post accouchement. Ce qui est assez difficile à accepter je trouve, c'est de ressentir des émotions différentes en même temps, la fierté d'avoir portée la vie et mis au monde le plus beau des êtres et à la fois se "détester" en se regardant dans le miroir.


Apprendre à se réapproprier son corps


Puis il y a eu une sorte de phase d'acceptation où je me suis dit que c'était normal et que je ne devais pas m'autoflageller. A défaut de pouvoir faire du sport, j'ai continué à prendre soin de moi par des massages et autres petits trucs de cocooning comme:


  • L'application d'une huile pour le corps après chaque douche. Rythme: tous les jours.

  • Les massages au dermaroller pour diminuer l'effet peau d'orange et les vergetures. Rythme: 1 jour / 2.

  • Les gommages à l'huile d'olive et au marc de café. Rythme: 1x /semaine.

  • Les massages avec la cup. Rythme: tous les jours (mais je l'avoue c'est assez difficile d'être régulière)

Avant de reprendre le sport, j'ai utilisé des patchs d'electro-stimulation pour commencer à tonifier ma ceinture abdominale.


⚠️ J'ai commencé au bout d'un mois post accouchement, après avis de mon médecin, par une séance de 20min/jour puis j'ai augmenté au fur et à mesure des semaines.


J'ai aussi porté mes bas de contention dès ma sortie de la salle d'accouchement et pendant 6 semaines. Je n'étais vraiment pas assidue pendant la grossesse mais les sages-femmes et docteurs m'ont tellement fait flipper avec le risque de phlebite que j'ai suivi leurs instructions à la lettre! Aujourd'hui, je porte encore ses chaussettes pour éviter d'avoir les jambes trop lourdes. J'ai également remarqué que cela m'a aidé à faire diminué des varices qui étaient apparues durant la grossesse.


Alimentation: ma phase d'attaque


Il y a quelques années, avant que je tombe enceinte de Rose, j'avais fait le régime Dukan un été. J'avais perdu pas mal de kilos et SURTOUT - malgré tout ce que l'on peut entendre sur ce régime - je ne les avais pas repris. Je me suis donc inspirée de la phase d'attaque de ce régime, qui s'adapte à mon mode de vie et ne me frustre pas.


Le déclic pour se lancer


Après les fêtes, j'ai estimé qu'il était temps de m'y mettre. Je me sentais moins fatiguée (et donc plus à même à supporter une alimentation plus "faible" en calories *) et surtout j'étais motivée!

*cqfd: pour perdre du poids, nous devons être en déficit de calories


Avant de commencer mon programme, j'ai fait la liste des courses et mon planning alimentaire à l'aide de mon kit à imprimer. Avoir un joli planning dans ma cuisine, c'était une raison de plus pour me motiver et m'y tenir. J'ai ensuite rempli mon frigo quelques jours avant de commencer le programme.


J'ai aussi briefé mon fiancé pour qu'il me soutienne à fond (c'est super important d'être soutenue dans cette démarche).


  • En ce qui concerne la phase d'attaque: en quoi cela consiste?

Dans le régime Dukan, selon le nombre de kilos que vous souhaitez perdre vous devez pendant X jours ne manger que des protéines pures. Vous avez droit à une liste de 72 aliments en illimité, parmi lesquels le blanc de poulet, le saumon, les fruits de mer etc...


Pour ma part, ma phase d'attaque a duré une semaine. Ensuite, j'ai repris une alimentation équilibrée et plus diversifiée, tout en faisant très attention à ne pas grignoter ou manger trop riches.


Grace à cette phase "d'attaque", j'ai pu perdre 2kg, ce qui me faisait un total de 10 bons kilos perdus. Malo pesait quand même 4kg300 et comme je vous l'ai dit mon corps était rempli d'eau!


Il me reste encore 7 bons kilos à perdre pour atteindre mon poids d'avant grossesse. À l'heure où j'écris cet article, mon poids s'est stabilisé depuis plus d'une semaine. Malgré mes "privations" et une alimentation équilibrée, je ne perds pas et c'est assez frustrant et déprimant. J'essaie de relativiser en me disant que cela ne fait même pas deux mois que j'ai accouché, que je rentre tout de même dans quelques pantalons d'avant mais je baisse souvent les bras au moment de m'habiller. Ainsi, je retrouve celui qui est désormais ma seconde peau, j'ai nommé ... mon legging!


Et la suite?


Je faisais pas mal de sport avant ma grossesse et les sensations liées à une quelconque pratique me manque énormément. Il y a quelques jours j'ai chaussé mes baskets pour aller courir. J'avais peur avec les restes de la césarienne (d'autant que je n'ai pas encore commencé ma rééducation du périnée et des abdos... #jesuisunemauvaiseeleve ) et finalement c'était pas si difficile.


J'ai également fait appel à une coach sportive pour m'aider dans ma reprise. Je vous tiendrais au courant du processus et de notre travail lorsque j'aurais démarré mon programme (sport et alimentation spécifique).


Affaire à suivre donc!


Pour télécharger mon kit, c'est par ICI et ICI.




112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©️2020 You rock Mama. Tous droits réservés.

  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Facebook - Black Circle